Toxoplasmose et grossesse : symptômes, aliments interdits, conseils

La toxoplasmose est une infection parasitaire qui peut être transmise à l’homme s’il consomme des aliments contaminés ou au contact d’un chat porteur du parasite Toxoplasma gondii. Très fréquente, elle est généralement bénigne mais s’avère en revanche particulièrement dangereuse chez les personnes immunodéprimées et le fœtus.

Selon les données de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), le nombre d’infections acquises pendant la grossesse est d’environ 2 700 par an dans l’hexagone. En 2010, 244 cas de toxoplasmose congénitale ont été diagnostiqués en France, avec des degrés de gravité variables. La toxoplasmose est responsable chaque année de 10 à 20 interruptions médicales de grossesse en France. Le dépistage est systématique en début de grossesse et l’immunité acquise lors de l’infection l’est pour la vie.

Les symptômes de la toxoplasmose 

La toxoplasmose est le plus souvent asymptomatique. Mais elle peut aussi provoquer une fièvre modérée, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs articulaires. En cas de doute pendant la grossesse, il est impératif de consulter sans attendre.

Quels sont les risques pour la femme enceinte ?

Lorsque d’une femme enceinte est infectée à la toxoplasmose et que le parasite est transmis à son fœtus, on parle de toxoplasmose secondaire. Cette contamination n’est pas systématique (de l’ordre de 20%) et les conséquences sont variables, notamment en fonction du stade de la grossesse auquel se produit l’infection. Plus le fœtus est exposé tôt au parasite, via le placenta, plus le risque est élevé et les conséquences graves.

Parmi les risque et complications possibles, on peut citer :

  • La choriorétinite : il s’agit d’une inflammation de la choroïde, l’une des membranes de la paroi du globe oculaire, associée à une atteinte de la rétine qui peut entraîner un déficit visuel. Elle ne se déclare pas nécessairement à la naissance mais parfois durant l’enfance ou même à l’âge adulte.
  • Les séquelles neurologiques : retard psychomoteur, problèmes de développement du cerveau.
  • Fausse-couche
  • Prématurité
  • Mort fœtale in utéro

Toxoplasmose et grossesse : nos conseils pour l’éviter

Pour se protéger de la toxoplasmose pendant la grossesse, il est important de respecter certaines règles simples.

  • Se laver les mains et se brosser les ongles avant de cuisiner et de manger, mais aussi après avoir manipulé de la viande ou des légumes crus
  • Bien laver et éplucher les fruits et légumes, en veillant à éliminer toutes les traces de terre
  • Laver les herbes aromatiques
  • Nettoyer les ustensiles de cuisine
  • Privilégier les légumes cuits
  • Porter des gants pour jardiner
  • Déléguer le nettoyage de la litière du chat

Les aliments à proscrire

Certains aliments sont à éviter pendant la grossesse lorsque la future maman n’est pas immunisée contre la toxoplasmose.

  • La viande crue (tartare, carpaccio etc.)
  • Le poisson cru (sushi, sashimi etc.)
  • Les œufs crus (adieu mousse au chocolat !)

Toxoplasmose et chat : une situation moins risquée qu’il n’y paraît 

Lorsqu’une femme apprend sa grossesse, la question de savoir si elle est ou non immunisée contre la toxoplasmose se pose immédiatement. Et a fortiori quand elle possède un ou plusieurs chats ! Le petit félin est immédiatement vu comme une source de contamination potentielle et de trop nombreux chats sont encore abandonnés ou replacés pendant la grossesse de leur maîtresse. Dans les faits, le risque est pourtant extrêmement faible, et surtout très facilement maîtrisable. La probabilité pour une femme enceinte de contracter la toxoplasmose est en effet beaucoup plus élevée en consommant des légumes mal lavés ou de la viande crue. La première chose à savoir est que pour qu’un chat soit infesté, il faut qu’il ait consommé de la viande crue infestée, soit en chassant, soit parce que son maître lui en aura donné. La plupart des chats sont nourris avec des aliments industriels, le risque est donc quasiment nul pour les chats qui vivent en appartement. Pour que la contamination ait lieu de l’animal à l’humain, il faut que ce dernier touche les selles du chat puis porte ses mains à sa bouche. Là encore, le risque est minime. Il suffit simplement de demander à un tiers de retirer chaque jour les selles du chat de la litière et de se laver les mains après avoir caressé l’animal.

Lire aussi :

  • Diabète gestationnel : quel régime pour les femmes enceintes ?
  • Accouchement : comment savoir si le col est ouvert ?
  • Grossesse et constipation : que faire ?
  • Quelle prise de poids pendant la grossesse ?
  • Grossesse et fatigue : à chaque étape, nos conseils
  • Hyperémotivité pendant la grossesse : en parler, ne pas minimiser
  • Qu’est-ce que l’hyperémèse gravidique qui touche certaines femmes enceintes ?

The post Toxoplasmose et grossesse : symptômes, aliments interdits, conseils first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu