La remédiation cognitive efficace pour les personnes présentant un trouble de la schizophrénie, quel que soit le degré de sévérité

Une revue de la littérature parue dans le JAMA Psychiatry met en évidence avec force l’efficacité de la remédiation cognitive dans les troubles de la schizophrénie.

Une revue de la littérature parue dans le JAMA Psychiatry met en evidence l’efficacité de la remédiation cognitive tant sur le fonctionnement des personnes presentant un trouble de la schizophrénie que sur leurs capacités cognitives. Ces résultats émanent de l’analyse de 130 études et les données de 8 851 participants.

L’efficacité de la remédiation cognitive s’y avère significative quel que soit le degré de sévérité des symptômes. C’est un apport majeur de cette meta-analyse qui plaide pour un recours beaucoup plus systématique à cette approche et un accès plus étendu et facilité qu’il ne l’est à l’heure actuelle.

Quant aux ingrédients décisifs de cette efficacité, ont été identifiés plus spécifiquement :

la mobilisation, l’expérience avérée et la compétence du clinicien, le développement structuré de stratégies cogntives l’intégration de la remédiation cognitive dans une offre plus large de réhabilitation psychosociale

Considérée aujourd’hui comme une intervention fondée sur des preuves probantes, la remédiation cognitive doit pouvoir être proposée aux personnes souffrant d’un trouble de la schizophrénie dans une perspective de rétablissement.

Source v Effectiveness, Core Elements, and Moderators of Response of Cognitive Remediation for Schizophrenia : A Systematic Review and Meta-analysis of Randomized Clinical Trials
Antonio Vita et al. JAMA Psychiatry. 20 avril 2021
doi:10.1001/jamapsychiatry.2021.0620

The post La remédiation cognitive efficace pour les personnes présentant un trouble de la schizophrénie, quel que soit le degré de sévérité first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu